Universale VS S.A.C.E.M

Apres avoir été impliqué puis relaxé dans des affaires de fraudes fiscales, Pascal Nègre, le Monsieur Morale de la lutte anti-piratage qui est aussi, durant son temps libre, PDG d’Universal Music, nous pose à "nous"-internautes- un cruel dilemme…..lemme

En effet selon sa devise favorite, « télécharger un titre sans payer, c’est participer aux funérailles de la création musicale », l’internaute peut revenir dans le droit chemin via les offres légales en ligne. Mais voilà que l’on apprend que la S.A.C.E.M. vient d’assigner en justice "e-Compil", le service de musique en ligne d’Universal Music France et demande par la même 47.000 euros de dommages et intérêts. La raison? Universal jugeant les taux de royalties exigés par la S.A.CE.M. trop élevés, décide tout bonnement de ne pas payer.

L’internaute de bonne foi est donc bien ennuyé et ne peut décemment soutenir un tel mépris pour les droits d’auteurs…

Universal qualifie cette assignation d’absurde et dénonce la position dominante de la S.A.C.E.M.(5 majors pour des milliers de cd =position dominante??) ainsi que son intransigeance.
Or, il est la figure de proue de l’action judiciaire contre les simples internautes qui eux n’en font pas commerce.

Devant tant de contradictions et de mauvaise foi…Que peu faire l’internaute??Continuer a faire confiance au grande entreprise qui n’obeissent pas la lois….
ou continuer a telecharger…??


Commentaires