Musiks à Manosque: Revolver et Izia

Mardi soir, clôture du festival Musiks à Manosque avec cette fois ci, non pas une première partie et l’artiste phare, mais un double plateau composé du groupe Revolver et Izia.

 

C’est donc Revolver qui a commencé à chauffer l’ambiance et ils ont brillamment réussi! Leur mélange de rock jouissif et pourtant assez calme a ravi le public. A part les titres que j’avais pu déjà entendre auparavant, j’ai pu découvrir tout leur univers qui m’a fait penser à une multitude de groupes comme les Beach Boys ou Keanes. Les musiciens étaient vraiment bons et j’ai beaucoup apprécié comme pour Puggy, les voix. Le trio de chanteurs fonctionne vraiment très bien! J’ai vraiment été conquis et je pense aller les revoir dès que possible!

La suite c’est Izia qui s’en ait chargée, l’ayant déjà vu à Istres il y a deux ans, je savais à quoi m’attendre et étant un grand fan de ces deux albums je connaissais ses titres, ce qui est un plus pour apprécier pleinement le concert. Égale à elle même, telle une pile survoltée elle a mis le feu dès le début devant 12 000 personnes. Son style étant assez rock, tout comme sa manière de s’exprimer, ça n’a pas plus à tous, et pas mal de personnes n’ont pas du apprécier. Connaissant la bête de scène qu’elle est, je n’ai pu qu’apprécier et me jeter à corps perdu dans la fosse pour en profiter au maximum. Izia et son groupe on donc interprété beaucoup de musique du second album So much trouble et quelques anciennes musiques du premier album. J’ai tout simplement adoré la version live de la chanson Pénicilline qui rend encore mieux que sur l’album, forcement me direz-vous, c’est du live! Un grand concert, encore mieux que celui d’Istres, le public a été très réactif, un rappel assez énorme avec ses titres plus anciens, puis elle a fondu en larme d’émotion. Elle nous a même offert une chanson qui n’est sur aucun album, The bastard song, elle l’avait écrite pour ses 15 ans lors d’une peine de coeur. Et comme elle l’a si bien dit: la chanson est bien plus belle que ce mec. Izia l’a interprétée seule au piano et a fini a capella car elle n’arrivait pas à faire le crescendo rock qu’elle voulait faire vu qu’elle était seule sur scène. Vraiment un très bon concert, j’ai adoré!

Un très très bon final entre Revolver qui m’a vraiment séduit et Izia qui est promue je pense, avec son guitariste, un très grand avenir! Seul reproche à faire, le son pour Izia était vraiment très fort, peut être trop? En tout cas je remercie l’association qui gère ce festival. C’est sans aucun doute le meilleur que j’ai pu voir à Manosque et même cet été! Fournir autant d’artistes brillants et tout ça gratuitement, avec des moyens dignes d’un grand festival et un son vraiment très bon!

Je n’aurai qu’un mot en attendant l’année prochaine: ENCORE!

NB: voici les photos que j’ai pu prendre, encore une fois excusez-moi pour la qualité des photos, mon téléphone ne fait pas des miracles

 

Commentaires