Manu Chao rend hommage à Che Guevara

photo_news

Vendredi dernier Manu Chao était à La Havane (Cuba) pour un concert hommage à Che Guevara.
42 ans déjà que le révolutionnaire argentin a été exécuté, mais pour les cubains il reste, et restera, LA figure emblématique de la Revolución Cubana.

A cette occasion Manu Chao a déclaré que le Che "est et restera une figure emblématique pour la gauche mondiale". Des propos qui ne sont pas sans plaire à Fidel Castro qui serait à l’origine de ce concert: il en aurait eu l’idée en 2006 lors du dernier voyage de Manu Chao sur l’île comme l’explique l’article de elpais.com.

Après Juanes il y a quelques semaines, Manu Chao est donc le deuxième artiste international à se produire à la Havane en moins d’un mois. Un signe d’ouverture culturelle chère au peuple cubain qui fonde un grand nombre d’espoirs sur le tout nouveau prix Nobel de la Paix, Obama, qui a donné des signes de clémence envers Cuba.

Demain Manu Chao se produira à Santa Clara où se trouve la dépouille du Che.

Modifiée par DadKool

El País : article complet

3 Responses to “Manu Chao rend hommage à Che Guevara

  • Article très intéressant, merci Dad!!!

  • votre article est assez étonnant , c’est la troisième ou quatrième fois que manu chao se produit à Cuba (ainsi que juanes d’ailleurs); et ce ne sont pas les seuls Cuba est et a toujours été ouvert aux échanges culturels !
    par ailleurs sur Obama permettez moi de rester dubitatif , il a affirmé il y a quelques semaines qu’il ne pourrait pas mettre fin au blocus ! par ailleurs il y a tjrs 5 cubains embastillés aux États unis malgré la pression internationale !
    louis , blue lou , bonnemaire
    president du festival duened cubano

  • Sauf erreur de ma part il n’a pas été dit que c’était la première fois que des artistes étrangers se produisaient à Cuba. De même rien ne permet de dire à la lecture de ces quelques lignes que Cuba n’était pas avant cela ouverte aux échanges culturels.

    L’accent était mis sur le délai très court entre les concerts de Juanes et Manu Chao qui sont une preuve de l’ouverture culturelle de l’île. Et Justement Juanes et Manu Chao, de par leur notoriété, contribuent à réaffirmer cette ouverture que l’on a tendance à oublier.

    Quant au président Obama, permettez moi de réaffirmer mes propos ! Après une ère Bush aux positions catégoriques on ne peut qu’être optimiste. Maintenir le blocus ne veut pas dire poursuivre l’acharnement. La politique de dialogue d’Obama fera sans doute évoluer la question positivement.

    Pour d’autres précisions veuillez vous adresser directement à Mauricio Vicent, auteur de l’article de El País d’où proviennent ces informations et dont le lien figure au bas de l’article.

    Je vous invite par ailleurs à présenter votre association aux lecteurs de notre site qui ne la connaîtraient pas et à nous faire part de l’actualité cubaine en France. Comme la quinzaine cubaine de Paris par exemple.

    DadKool, graduado de lengua, literatura y civilización española y latinoamericana.

Commentaires