La Compagnie du Pestacle

Cette troupe est composée de Anne-Marie Jarry, Aude Marchand et Marion Déaux qui sont trois chanteuses-comédiennes formidables.

Dernièrement, la Compagnie du Pestacle est venue à la crèche nous offrir pendant 30min "Coucou hibou" qui raconte ce qui se passe la nuit dans la forêt (non pas de loup ou autre).
Et tout ça avec des voix magnifiques, des instruments, un livre géant extraordinaire et, bien sûr, des hiboux de toutes sortes.

Il y a deux ans, avec les 3-6ans du CLSH nous sommes allés voir "Rêves d’étoile" à la MJC de Manosque où il y avait d’autres enfants avec leurs parents. Il y avait plein de petites lumières, de la musique, des chansons à plusieurs voix, des jeux de mains pour nous plonger dans les rêves d’une petite étoile qui ne veut pas se réveiller.

J’avais déjà eu l’occasion de voir il y a un petit moment déjà "L’anniversaire de mamie Yoyotte" lors d’un échange intergénérationnel entre les 3-12 ans du CLSH et les pensionnaires de l’hôpital local. Grâce à ses petites filles, mamie Yoyotte se rappelle son enfance, quand elle cherchait son doudou. C’est assez intéractif avec des marionnettes et tout et tout.

Je sais que ce post n’intéressera pas trop les Daftsitiens, mais si vous connaissais des personnes qui ont des jeunes enfants recommandez-leur d’aller voir cette superbe compagnie.

One Response to “La Compagnie du Pestacle

  • Moi je reçois souvent des infos sur ce genre de troupes qui font des spectacles dans les collèges ou lycées, et c’est dingue le nombre de trucs qu’il y a … musique, théâtre etc … et sur plein de thèmes différents. On a même des troupes spécialisées dans les langues qui peuvent intervenir en anglais, espagnol, italien etc … Par contre c’est toujours rentable, faut avoir un certain nombre de gamins qui assistent… alors quand le bahut veut pas payer et que c’est aux familles de le faire c’est plus délicat à organiser… car bien sûr c’est toujours aux profs de se démener pour trouver les fonds, on a juste l’impression de faire la manche. Les activités culturelles ne sont malheureusement pas la priorité de tous les chefs d’établissement.

Commentaires