Concert de Manau le vendredi 17 Juillet 2009 à Manosque

Comme chaque année, à Manosque a lieu Musiks à Manosque, le festival de musique de la ville qui dure un long WE.

Cette année, en ouverture, nous avons eu droit à… Manau, oui le groupe parisien chantant du « rap »/ »slam » sur de la musique celtique.
Il n’a vraiment pas fait beau ce jour là, il faisait même assez froid, c’est peut être le climat Breton qui nous avez été ramené, qui sait! 🙂

Au début je me suis dis… Manau, c’est un groupe un peu has been, il n’y aura pas grand monde. Je me suis planté en beauté, le théatre de verdure était bondé, la fosse était pleine de jeunes en folies, sautant partout, les vigils ont même du intervenir car certains s’amusaient à monter sur scène ou à faire passer les gens au dessus des autres (et ça ça passe pas à Manosque, tsss).

J’ai franchement été étonné, Manau, c’était en plein boom il y a 11 ans, donc c’est plus des gens de notre génération (25-30 ans) qui connaissaient. Seulement voilà, les plus jeunes aussi connaissaient, et c’était bien eux dans la fosse! Hop coup de vieux!

Le concert fut assez court, 1h15 environ, une ambiance de folie mené par le chanteur Martial Tricoche, qui est le seul rescapé du groupe vu que les deux autres chanteurs ont fait leurs valises. Je ne sais pas ce qu’il avait pris, mais il n’arrêtait pas de rigoler pour un rien. Monté sur des ressorts, il bougeait partout et reprenait les classiques de Manau comme « J’entend le loup, le renard et la bellette » ou encore « Dans la vallée hooohooooo de Dana Lalilala ». Vu qu’il est tout seul, je pense qu’il ne pouvait pas assurer le refrain, c’est pourquoi il ne l’a pas chanté une seule fois, c’est le public qui s’en ai chargé! Et même pour des chansons moins connu, le public en redemandait et chantait d’autant plus fort. C’était assez marrant à voir.

J’aurai préféré voir mardi soir Yuri Buenaventura que j’adore, mais malheureusement je n’étais plus sur Manosque.

 

Commentaires