Sólo se vive una vez

Sólo se vive una vez: esplendor y ruina de la movida madrileña.

Ceci est la bible de la Movida (mouvement culturel du Madrid des années 75-85). Dans ce livre d’environ 400 pages, tous les artistes qui ont fait la réputation madrilène post-franquiste racontent leur formidable expérience de ces années folles.

Il s’agit d’un livre d’entretiens entre un journaliste, José Luis Gallero, et les différents "acteurs" de la Movida. Tout y est analysé: l’essor culturel après des années de dictature, le rôle des arts graphiques, les influences punk, l’émancipation sexuelle, le fléau de la drogue…

Chacun y raconte son vécu, du photographe Garcia Alix à la styliste Agatha Ruiz de la Prada, en passant par le réalisateur Pedro Almodovar et la chanteuse Alaska.

Il n’y a eu qu’une seule édition de ce livre en 1991, et en France seule la fac de lettres de Toulouse en possède un exemplaire. L’autre exemplaire se trouve dans ma bibliothèque. :p

Commentaires