"Kiffe kiffe demain" Faïza Guène

Aujourd’hui j’ai lu pour daft… et aussi pour mon plaisir personnel, un livre absolument époustouflant d’intelligence.

C’est en regardant la télé, com d’ab, que j’ai entendu parler de cette jeune écrivaine de 19 ans. Elle m’a semblé perspicace et extrèmement douée… et j’ai ainsi eu envie d’acheter on livre.

Me voilà à peine sorti de la librairie que je me mets à lire les premières lignes…. j’ai tout lu sans m’arrêter tellement c’est extra.

Dans un langage assez percutant et toujours très malicieusement juste, Faïza Guène décrit la vie d’une adolescente de 15 ans qui a "le sens de la vanne, une connaissance encyclopédique de la télé, et des rêves qui la réveillent. Elle vit seule avec sa mère dans une cité de Livry-Gargan depuis que son père est parti un matin dans un taxi gris trouver au Maroc une femme plus jeune et plus féconde".

Parce que même en écrivant des pages et des pages je n’arriverai jamais à suffisament bien en parler, voici un extrait qui je l’espère vous poussera à l’acheter au plus vite:

"Plus tard, moi, je voudrais travailler dans un truc glamour, mais je sais pas où exactement… Le problème, c’est qu’en cours, je suis nulle. Je touche la moyenne juste en arts plastiques. C’est déjà ça mais je crois que pour mon avenir, coller des feuilles mortes sur du papier Canson, ça va pas trop m’aider. En tout cas, j’ai pas envie de me retrouver derrière la caisse d’un fast-food, obligée de sourire tout le temps en demandant aux clients: Quelle boisson? Menu normal ou maxi? Sur place ou à emporter? Pour ou contre l’avortement? ….."

C’est un sacrilège de devoir choisir un seul extrait tellement chaque ligne est drôle…

Bonne lecture !

One Response to “"Kiffe kiffe demain" Faïza Guène

  • Lundi 16 mai a débuté la fête du livre à la MJC de Manosque.

    Cette année, les quelques 500 élèves du département on élu comme coup de coeur littéraire la jeune Faïza Guène et son livre "Kiffe kiffe demain". Faïza, entourée d’autres écrivains à répondu présente à cette manifestation et a rencontré les jeunes lecteurs manosquins et a déclaré : "Je n’aurais jamais pensé que c’était possible pour moi d’accéder à tout ça. S’il n’y avait pas eu le président de l’association de mon quartier, qui a envoyé mon manuscrit, je ne serais pas là".

    Je vous conseille de le lire, c’est une pure merveille, et il est désormais disponible en livre de poche !

Commentaires