Journal d’une française en Arabie Saoudite

Lucie Werther, ou une petite française bien de chez nous (vous n’imaginez pas à quel point d’ailleur!) qui se retrouve parachutée en plein coeur de Ryad because son époux chéri y travaille. Elle va vivre deux ans, recluse dans une résidence trés privé pour occidentaux, ou chaque sorti est controlée. Son journal nous plonge au plein coeur de cette société saoudienne qui applique le Coran à la lettre..voire même un peu trop. Les femmes portent l’abaya, sorte de grande robe noire les couvrant intégralement de la tête aux pieds. Point question de sortir sans son mari, son père ou son oncle, et persone ne s’adresse à vous directement, sauf la milice religieuse pour vous engueuler à propose de la méche de cheveux qui dépasse de votre voile.
Elle a d’abord écrit quelque pages de son journal pour le Monde 2 pour être finalement publié intégralement chez Plon. Vous pouvez retrouver ses chroniques actuelles (depuis elle est reparti vers de nouvelles aventures)sur Lucie Werther
Lucie Werther, c’est pas son vrai nom, mais juste un pseudo pour éviter les représailles à l’époque.
Un écrit sur la condition féminine en Orient vu par les yeux (voilés) d’une française.

3 Responses to “Journal d’une française en Arabie Saoudite

  • Tout à fait le genre d’histoire qui me fait chialer comme un gamin… j’ai envie de dire que ce livre me tente beaucoup, mais je ne sais pas si je serai capable de tourner les pages bien longtemps.
    Par ailleurs je pense que c’est un livre qui va une fois de plus me conforter dans "l’anti-religion"…

    En tout cas merci Mushu de nous en parler; c’est important que des témoignages tels que celui-ci soient diffusés au plus grand nombre !

  • +1 c’est clair que ca doit etre interesant. J’ai vu un reportage sur envoyé special, c’etait un journaliste qui a essayé de passer du maroc en espagne via des passeurs, et il a tout fait comme les vrai clandestins… C’etait poignant! franchement il a des corrones d’avoir fait ca… Et on se dit que les clandestins sont vraiment mal traité… Bilan du voyage, un mort…

  • J’avais vu ce reportage égalment… el le post de Mushu m’y avait fait penser aussi!

    T’as raison, c’est poignant… l’immigration c’est toujours quelque chose de déchirant…. alors dans des conditions telles que celles-là j’imagine la détresse de ces personnes !

Commentaires