"J’irai cracher sur vos tombes" de Vernon Sullivan (aka Boris Vian)

Pour commencer une petite note concernant Vernon Sullivan. Malgrès les 4 romans qui lui sont crédités ce cher Vernon est un écrivain imaginaire… Vous allez donc me demander comment a-t-il pu écrire ces livres??? En fait Vernon Sullivan est un patronyme pris par Boris Vian (qui assumait à l’époque n’être que le traducteur) sous lequel ce dernier a pu s’essayer à un autre style de roman : le triller américain dont la France d’après guerre était très friandes. Pour un peu plus de détail je vous laisse le soin de googleler par vous même.

En tous cas le moins que l’on puisse dire c’est que style change littéralement. On se retrouve à lire un roman quasi pornographique ponctuées de scène particulièrement politiquement incorrectes. Certes le style de roman adopté par Boris Vian demandais ce genre d’écriture mais je me demande sérieusement si il n’a pas poussé le genre dans ses derniers retranchement (je peux pas l’affirmer n’étant pas un connaisseur de ce genre de littérature). Certains détails m’ont fait sourire notamment les semblant de "fautes" de traduction. Sinon l’histoire traité, malgrès un sujet assez sérieux (je vais pas vous en faire part car ça spoile tout le livre), n’est à mon goût qu’un prétexte pour des scènes de plus en plus audacieuses et passe vraiment à un seconds plan.

Synopsis : "Lee arrive dans une petite ville en tant que remplaçant du libraire local. Il se lie rapidement d’amitié (voire plus…) avec un petit groupe de jeunes du coins. MAis il semblerai que cet attachement ne soit qu’une couverture pour des plans connus de lui seul…."

4 Responses to “"J’irai cracher sur vos tombes" de Vernon Sullivan (aka Boris Vian)

  • Oula, ça a vraiment l’air super spécial comme livre! Déjà je n’ai jamais lu un seul livre ne serait-ce que olé olé, encore moins porno, faudrait que je m’y mettes tiens :p

    Je testerai, je vais allé voir si dans la bibliothèque familiale je peux pas trouver du Vian ou du Sullivan! "Meric" pour l’info

  • Enfin c’est ma vision du roman porno… pê que c’en est loin mais j’ai pas non plus de référence…

  • Sinon, bien plus faciles à lire, vous avez la collection S.A.S….si si vous savez bien, ces polars de poches avec des femmes à moitié à poil tenant un flingue dans la main…!!

  • Je suis pas sur que ce soit bien plus facile à lire car y a aucune difficulté à finir les Sullivans!!! C’est vraiment très éloigné du Boris Vian normal (qui n’est pas une plaie non plus à finir quand on prend l’écume des jours par exemple) La seule raison pour laquelle j’ai abandonné "L’herbe rouge" c’est que je faisais une overdose de Vian et qu’il ne se passe pas grand grand chose (du moins au début) dans ce roman.

Commentaires