DIEU EST UNE FEMME vs DIX PETITS NEGRES

DIEU EST UNE FEMME vs DIX PETITS NEGRES
Jeune talent vs Vieux classique

Cette semaine, et ce afin de rendre cette rubrique plus vivante (on fait ce qu’on peut), je vous propose deux livres totalement différents.

Le premier, DIEU EST UNE FEMME, à été écrit par une adolescente de 14 ans, Ariane Fornia, qui fait une description (presque une analyse) de son monde. Elle passe en revue, ses parents, ses amis, les stars du petit écran, la star ac, la consommation à outrance, les fast-food, les politiciens… et sans la moindre pitié. Parfois prétentieux, mais jamais ennuyeux, ce livre à le mérite de montrer le regard que portent certains adolescents sur ceux qui les entourent. Douée d’un humour noir toujours très justement dosé, cette jeune écrivaine (et non pas écrivain) fait preuve d’intelligence et de bon sens et parvient avec une simplicité époustouflante à nous donner son opinion sur des sujets d’actualité comme le port du voile dans les établissement scolaires, le problèmes des femmes mal-traitées etc…
Dans un style autre que celui de Faïza Guène (mon coup de coeur), Ariane Fornia fait partie de ces jeunes espoirs de la littérature contemporaine qu’il faudra suivre. En effet, même si son jeune age lui empêche parfois une réflexion aboutie et des argumentations fiables nues de toute subjectivité, cette jeune fille a le très grand mérite d’écrire dans un langage riche utilisé à bon escient. Ecrire un tel livre, à 14 ans, moi je dis Chapeau.

Le deuxième, DIX PETITS NEGRES, de la reine Agatha Christie, n’a plus rien à prouver. Dix personnes réunies dans un lieu clos, un premier meurtre, premiers soupçons. Le lecteur commence à faire ses propres pronostics, tout se chamboule. Toutes les certitudes s’évanouissent. Tous les personnages dévoilent peu à peu leurs secrets les plus inavouables. Le lecteur ne parvient plus à se séparer du livre avant que l’affaire ne soit résolue.
Un polar, un vrai, qui témoigne du manque de confiance entre les être humains qui, dans une société individualiste, ne parviennent pas à s’unir face au danger.
Pour les amateurs du cluedo et du suspens insoutenable.
À noter également que nombreuses sont les fictions qui ont trouvé leur inspiration dans les pages de ce livre..
Le scénario du très "prise de tête" Identity , déborde de références à ce livre.

Et vous? Plutôt bon polar ou témoignage d’adolescent e-mailo-dépendant agressif.
Quel est votre littérature à vous? (je m’informe pour mes prochaines lectures)

6 Responses to “DIEU EST UNE FEMME vs DIX PETITS NEGRES

  • Moi je suis coin (et pas pluto) SF. En ce moment, je lis quelque chose de bien connu à savoir le cycle de Fondation de Isaac Asimov.
    L’histoire d’une renaissance d’un empire galactique déchu avec des points de vue historiques, scientifiques.
    Ce qui me plait particulièrement dans cette série de cinq livres, c’est le suspence permanent ancré dans la structure du livre (si on veut finir un chapitre, on reste sur sa faim en attendant le suivant …) et de livre en livre (j’ai dévoré les quatre premier et le cinquième est en cours de route 🙂 )

    Bref pour les fans de SF, un must probablement déjà lu; pour les autres, de quoi se réconcilier avec l’histoire, la science et peut-être même la lecture lol 😉

  • dis petit negre je l’ai lu y’a fort longtemp.
    je me suis regalé meme si j’en ai marre des polar…. je prefere les thriller meme si ce genre commence aussi a me gaver.
    pour ce livre j’ai decouvert l’assassin bien avant la fin …

    sinon mes lectures sont plutot la SF la Fantasy
    asimov est considéré comme le pere de la SF (parfois on dit que c’est jules verne…) et c’est aussi l’inventeur de la robotique, de ce mot et de l’utilisation qu’on en fait tous les jours.
    il a inventé les 3 regles de la robotique (sf I.ROBOT et l’homme bicentenaire… le premier est un film inspiré de l’oeuvre d’asimov, le second une adaptation reussi d’une de ses nouvelle du meme nom avec comme acteur : robbin williams)
    tali si tu lit asimov et les fondation lit alors les cavernes d’acier car c le commencement des fondations 😉
    je peux parler des heures sur l’oeuvre d’isaac asimov…. ch’ui fan….
    sinon j’aime bien R.A. Salvatore.. et sa serie dans les royaumes oubliés de ses heros comme Drizzt do Urden, Cadderly, et leurs compagnon…
    R.A. a aussi ecrit une des suite de la guerre des etoiles (uniquement en livre)
    et il a ecrit aussi chez le lance dragon (autre serie de fantasy)

    en ce moment je lis un livre : le chindi un livre de sf d’un auteur pas connu mais qui est sympa, on est dans une ambiance sympa, dans l’espace, on ressent le vide autour, l’atmosphere est etrange, et les perso sont face a un phenomene etrange….
    bref j’ai pas encore fini de le lire mais j’le conseil…
    sinon j’aime bcp les contes aussi (j’en ecrit aussi), et la poésie (meme chose)
    sinon pour revenir au polar je vous conseil : le parfum, un must ! l’histoire d’un assassin a l’odorat très fin.
    en parlant d’assassin, j’adore aussi benard weber, auteru des thanatonautes, l’empire des anges, la serie des fourmis….
    ch’ui aussi très BD, asterix, thorgal, XIII, les chroniques de la lune noire, les chroniques barbare, landfeust et tout ses spin off… … les l ‘incals….
    enfin voilà j’aime bcp la litterature, et je vous souhaite donc bonne lecture.

  • Merci pour ton conseil, c’était deja dans mes prévisions à la lecture de la préface du 4eme volume de Fondation.

    Sinon "le parfum" est vraiment terrible comme histoire, bien que certains pourraient juger la fin ‘prévisible’ même s’il faut l’avouer elle est des plus macabres … 😉

    Il faut aussi que je mette à Werber … mais bon chaque chose en son temps :p

  • Bon alors…. à quand un nouveau post litté ??????

  • j’en post un ce wwe.. promis, je viens de finir mon book, et je sais plus quoi lire d’ailleur, j’attend le ravitaillement!

  • lol je peut peut-etre te renseigner j’ai finit 3 bouquins en trois jours (repos post opératoire oblige 🙂 )

Commentaires