CORPUS CHRISTINE ; Max Monnehay

image Max Monnehay est une jeune écrivaine, Corpus Christine est son premier roman. Elle a reçu pour celui-ci le prix du premier roman… et ce n’est pas étonnant.

Journal d’un mari séquestré à l’horizontale par sa tortionnaire de femme, ce livre renferme toute la haine et tout l’amour dont peut être capable le plus banal des êtres humains.

Un homme, amoureux d’une femme qui lui semble parfaite, se retrouve du jour au lendemain prisonnier de ses sentiments (l’amour comme la haine), prisonnier de son propre corps à l’inertie partielle… prisonnier rêvant de liberté, désespéré, combatif, enthousiaste, lucide… enclin aux pulsions les plus paradoxales…

Véritable torture pour l’esprit, le dialogue constant avec le narrateur-personnage nous prend pour témoin de plus horribles pensées, des stratagèmes les plus vils, des envies les plus réprobatoires.

image Un livre qui met mal à l’aise, qui nous file la chair de poule, qui nous fait ressentir un profond mal-être, cette boule au ventre qui ne veut plus disparaître et qui nous oblige à lire et à lire encore pour arriver à la fin, pour trouver les réponses à nos questions, pour être enfin libérés de cette histoire abracadabrantèsque.

Lisez-le, mais préparez-vous avant.

One Response to “CORPUS CHRISTINE ; Max Monnehay

  • Ca à l’air plutôt pas mal, mais je vais évitez cette lecture pour le moment, histoire de pas me finir!Mais je garde ça dans un coin de ma petite tête!

Commentaires