"Antécrista" d’Amélie Nothomb

Antéchrista est le douzième roman de l’écrivaine belge Amélie Nothomb.

Publié en 2003 il raconte la rencontre entre Blanche, timide, effacée, et Christa, populaire, brillante. La pseudo amitié qui naît entre ces deux jeunes filles de 16 ans, étudiantes en sciences politiques devient une relation malsaine de dominante/dominée; et c’est à ce moment que Blanche se rend compte que Christa est Antéchrista.

Ce roman traduit les tourments de l’adolescence, la jalousie et la rivalité qui peuvent exister entre les jeunes filles. Ce passage difficile à l’âge adulte, au travers du corps qui change, de la maturité que l’on acquiert (ou en tout cas que l’on est censé acquérir!!) et d’un tas d’étapes à franchir. On retrouve ce parcours initiatique dans la relation qui se joue entre les deux protagonistes.

Le style d’écriture d’Amélie Nothomb est assez particulier; le roman écrit à la première personne (je crois que c’est la cas pour tous d’ailleurs!!) comporte beaucoup de figures de rhétorique, métaphores périphrases et autres; j’aime beaucoup cette mise en image qu’elle nous propose, parfois amusante, parfois cruelle. Les personnages ne sont jamais dans l’excès malgré les abus que peut faire subir Christa, ou plutôt Antéchrista, à Blanche!!

Je pense que le style "Nothomb" plaît ou ne plaît pas, en tout cas on n’ y est pas indifférent et très sincèrement il faut tester!!

2 Responses to “"Antécrista" d’Amélie Nothomb

  • Tiens ça parle de dominante/dominée va faloir que je vois si je le trouve qqpart!!! diable

  • Moi j’avais testé Les combustibles y’a pas longtemps…c’était pas à la première personne. Effectivement, elle a un style particulier…moi j’ai beaucoup aimé…je testerai donc avec plaisir Antécrista sur tes bons conseils!!

Commentaires