"Les enfants de Beslan"

J’espère que vous vous souvenez de cette prise d’otages sanglante qui a eu lieu le 1er septembre 2004 et qui a duré trois longs jours…
Cette nuit j’ai regardé un documentaire sur ce tragique épisode vu par des enfants qui étaient à l’intérieur de cette école puisqu’ils faisaient leur rentrée des classes avec des membres de leur famille.

La prise d’otages a été faite par des terroristes séparatistes tchétchènes armés (leur nombre exact n’a pas pu être défini, tout comme l’identité de tous les membres) qui ont séquestré plus d’un millier d’enfants et d’adultes (leur nombre n’a, non plus, pas pu être certain) dans le gymnase de l’école numéro 1 de Beslan, en Ossétie du Nord (République de la fédération de Russie).
C’est poignant d’écouter et de voir ces enfants raconter comment ils ont vécu cet acte terroriste. Certains ont même cru qu’ils tournaient un film! Mais les preneurs d’otages cagoulés (en plus ils étaient courageux!) n’ont pas hésité à tuer des personnes devant toutes les autres entassées, ayant peur, soif (certaines ont bu leur urine) et faim! Des enfants disent même que l’un des terroristes a fait sauter une des femmes kamikazes parce qu’elle avait donné de l’eau à des personnes.
Le troisième jour, des explosions poussent les forces spéciales a déclenché une fusillade, et c’est ainsi que des prisonniers parviennent à éviter les balles qui fusent des deux côtés. Mais d’autres se feront tuer par des balles, des bombes ou les flammes.

Le bilan n’est pas certain, dans le reportage il fait état de 371 morts, dont 171 enfants, et sur Wikipédia de 332 civils décédés (dont 1 qui a pris part au combat), 11 soldats des forces spéciales morts, et 8 policiers décédés.
Le seul terroriste survivant, Nourpachi Koulaïev, a été jugé et a plaidé non coupable. Les habitants de Beslan ont demandé le lynchage ou la peine de mort, mais le tribunal l’a condamné à la peine de mort, mais étant donné le moratoire contre la peine de mort, ce monstre a été condamné à la prison à perpétuité.
Les enfants et les familles ayant perdu un proche ont reçu une somme d’argent, et comme l’a très bien dit un enfant: comment peut-on compenser la perte d’un proche par de l’argent?
Maintenant il y a un long travail psychologique à faire sur les personnes qui ont perdu un proche.

J’ai vraiment beaucoup apprécié ce documentaire, mais je ne comprends pas que les Russes aient attendu trois jours avant d’agir!!! Qu’avez-vous à répondre monsieur Vladimir Poutine? Je ne vois pas comment le nombre de morts ne peut pas être définitif! D’accord il y avait des bombes, et le feu, ce qui fait que les corps étaient disloqués ou méconnaissables. Mais quand même les familles ont bien dû signalé les personnes absentes quoi. Toujours est-il que ces personnes ont vécu quelque chose de terrible.

One Response to “"Les enfants de Beslan"

  • Tiens je n’ai pas vu qu’il y avait un reportage sur ce drame. C’est clair que ça a été un carnage. Difficile pour faire table rase sur le passé pour tout ces gosses à mon avis.

    Je me demande toujours comment des trucs pareils peuvent arriver… Faut quand même être super dérangé, et dire que dans tout ça il y a des parents, la honte que ça doit être d’avoir un fils meurtrier…

    Même si l’hummanité évolue, on voit bien que malgrè les siècles qui passe, ce genre de chose ne pourra jamais ce stoper.

Commentaires