"Jim Jones, la folie meurtrière d’un gourou"

Ce film raconte l’histoire d’un évènement dont je n’ai jamais entendu parler et qui pourtant est absolument horrible.

Je vous donne quelques indications que j’ai trouvées sur le net: Jim Jones, ancien pasteur, est le fondateur de la secte du Temple du Peuple. Ce gourou a fait construire la ville de Jonestown au Guyana par ses adeptes. Le 18 novembre 1978, ses 908 adeptes se suicident collectivement par empoisonnement, et Jim Jones est mort d’une balle dans la tête.
Je vous en dis plus tout à l’heure.

15 Responses to “"Jim Jones, la folie meurtrière d’un gourou"

  • oula ça a l’air assez gloque ton histoire mais interressante….
    je connaissais pas du tout moi non plus !!! top

  • haaaa oui j’ai déjà entendu cette histoire ya pas très longtemps….

  • Voilà ce film-documentaire est terminé, et je me demande encore plus comment des hommes (si on peut appeller ça comme ça!) peuvent arriver à manipuler d’autres personnes.

    Jim Jones parvient à faire miroiter à un nombre considérable de personnes la necessité de construire une ville idyllique perdu dans la forêt du Guyana. Et ce gourou leur mène une vie impossible, par exemple en les réveillant la nuit pour leur faire un lavage de cerveau en leur répétant que le système des Etas-Unis est pourri et que seule leur communauté détient la recette pour vivre correctement. Il les fait aussi participer à des répétitions de suicide collectif.
    Mais bon, les familles des membres de la communauté restées au pays s’inquiètent. Et c’est ainsi qu’une délégation composée du député de Californie Leo Ryan, de son assistante et de trois journalistes et un photographe se rend à Jonestown pour témoigner des conditions de vie des habitants de la communauté. Le premier jour les gens semblent heureux, mais le lendemain, plusieurs personnes expliquent ce qu’il en est vraiment et supplient le députés de les amener.
    À l’aéroport, une fusillade éclate: des soldats de Jim Jones assassinent Leo Ryan, deux journalistes et un photographe. Plusieurs blessés, dont l’assistante du député, un journaliste et d’anciens membres de la secte survivent.
    Pendant ce temps-là dans la colonie, Jim Jones annonce à ses disciples ce qu’il s’est passé à l’aéroport et qu’ils doivent donc mourir pour éviter que des gens de l’extérieur viennent séparer les familles. Et c’est ainsi qu’il distibue du jus de fruit empoisonné,- de gré ou de force-, à toutes les personnes présentes. Il se donnera ensuite la mort.
    Certaines personnes survivront…

    Ce documentaire est poignant pour l’histoire qu’il raconte, mais aussi pour les témoignages des survivants et/ou témoins de ce massacre, et par le fait qu’on voit de vraies images.

  • pffiouuu ya vraiment dès fous qd même…. et pas si loin que ça… sisi souvenez vous le gourou dans le 04… qui a fait construire plein de monument style disneyland à Castellane…

  • ben dis donc ça fait froid dans le dos!!! c’est là qu’on se dit qu’il est pas bon d’etre influençable ….en tout cas ce mec devait quand meme etre assez tordu dans sa tete pour faire un trucs pareil !

  • Son propre fils dit qu’il était fou. Et en plus sur la fin il se droguait, ce qui n’arrange rien…

  • HOHOHOHOHHOH

    Et si on faisait pareil??Suicidé vous !!Par contre donnez moi tout vos soux:)avant

  • cette histoire me fait penser étrangement au film ‘le village’ dans le principe… le réalisateur (qui a un nom trop dur a écrire :p) ne se serait il pas inspiré de cette histoire pour créer son film?
    enfin…en tout cas c’est vrai que c’est space! faut le vouloir entrer dans une telle secte!

  • Shyamalan 😉 c’est pas compliqué à écrire… comme son prénom d’ailleur heheheheh :p ( ok j’ai copié collé…) Et c’est vrai que ca ressemble un peu dans les traits… 🙂

  • HOHOHOHOHOHH

    A quand une secte sur le roller…un suicide collectif en roller ;)Kool??non:)

  • Ca ressemble sauf que dans le Village y’a pas de gourou, y’a pas de suicide collectif, pas d’argent usurpé….mais ça ressemble….

  • oui j’ai dit ca ressemble…j’ai pas dit c’est pareil! sur le principe ca ressemble…se séparer du monde….

  • Si on va dans ton sens, le film "La Plage" de Danny Boyle a été inspirée de ce triste épisode de l’humanité. En effet, dans ce film, on parle d’une plage paradisiaque où vit une communauté de personnes qui refusent ce qui se passe dans le monde. Et une gourou (je ne sais pas si on peut mettre le mot au féminin) contrôle ce petit monde.

  • oui tout a fait aussi! je n’y avais pas pensé mais c’est vrai!

  • HOHOHOHOHOH

    Un grand film la plage 🙂 🙂 … scullv

Commentaires