Vipére au poing

Bon je pense être la seule du forum à être allé le voir..j’avoue ce sont mes parents qui m’y ont trainé..mais faut avouer que j’en suis bien contente. Pour ceux qui connaissent le livre, je ne saurai dire si l’adaptation est fidéle au roman (mais le but de l’adaptation est il réellement d’être fidéle au roman?!) en tout cas l’histoire est servi par de trés bons acteurs confirmés (le couple Villeret/Frot est pathético-drolissime) ou non (le jeune Jules Sitruk que l’on a pu voir dans Mr Batignolles). Le tout joliment filmé on passe vraiment un agréable moment.

8 Responses to “Vipére au poing

  • Le petit Jules Sitruk est hallucinant… il a une telle intensité dramatique dans le regard.
    Dans "Monsieur Batignole" il est formidable, et dans "Moi César 10 ans et 1/2, Im39" il donne à son personnage une impression de lucidité si forte….

  • mushuuuuuu ma jolie mushuuuuuuu !!!!

  • Salut bo..euh…blond? (Je m’appelle Pierre!B-L-O-N-D!!!..désolé…)

  • haha lol, bien envoyé :p

  • Au fait le réal de ce film est mort …. pas génial comme nouvelle, mais faut garder l’info dans les archives de daft !

  • J’ai l’impression de n’annoncer que des mauvaises nouvelles….. Jacques Villeret est mort !

  • Non mais il faut se rappeller sa mémoire!! C’etait un acteur formidable!!! Et c’est vrai qu’il nous a tous fait mourir de rire dans LA SOUPE AUX CHOUX. Il nous a attendri dans LES ENFANTS DU MARAIS… C’est vrai que son role du niais, bedonnant, souffre-douleur incontournable, il le faisait à merveille. Qui ne s’est pas tordu de rire en voyant François PIGNON dans LE DINER DE CONS avec son dialogue culte avec l’acteur Thierry Lermitte:
    "Lermitte: Il s’appelle Juste Leblanc
    Villeret: Ah! il a pas de prénom!
    L: Il s’appelle Juste Leblanc je viens de vous le dire…
    Bon… vous Monsieur Pignon votre prénom c’est François, c’est juste?
    Et bien lui c’est pareil, c’est Juste!"
    Enfin bref tout ça pour dire qu’il nous a quitté trop vite, à peine agé de 53 ans.
    J’ai vu sur Internet qu’il avait été victime d’une hemorragie interne.
    Et dire que 3 ou 4 jours avant il était en train d’enregistrer l’emission LES ENFANTS DE LA TELE présenté par ARTHUR. D’ailleurs ce dernier rendra un hommage qui sera diffusé juste avant la diffusion de l’emission… ça me semble évident de le faire…
    Donc voila, cet evenement malheureux tourne une nouvelle page sur le cinéma français et surtout sur un artiste de talent.
    "Il était tellement intelligent, fin, il arrivait à percevoir des choses durant un tournage que personne ne voyait…" disait un réalisateur…
    A suivre deux films le mettant en scene pas encore sortis, qui débarqueront sur grand ecran post-mortem de Jacques Villeret: Antidote et Iznogoud…
    Adieu Jacques…

  • Beaucoup de personnes sont mortes dans ce film, et c’est bien regrettable, j’adore Villeret, vraiment un grand acteur, dommage qu’il est été souvent cantonné aux seconds rôles.

    Tout ça pour dire que j’ai vu ce film, et même revu, mais que je n’avais pas posté dessus! Honte à moi! En attendant, très bon film, j’ai beaucoup aimé, les acteurs c’est un vrai régal, la maison colle parfaitement à l’histoire. Comme d’habitude on retrouve une Catherine Frot génialissime en mère tortionnaire. On aurait presque peur d’avoir cette mère là en vrai!

    D’après ce que j’ai pu lire c’est une autobiographie partielle d’Hervé Bazin, même s’il a changé les noms, il y a beaucoup de détails qui tendent à dire que c’est bien une autobiographie. Superbe adaptation du livre!

    A voir et à revoir!

Commentaires