Twelve

Bon je reviens de la projection de ce film, je n’avais pas vu les bandes annonces, je ne savais pas de quel sujet traitait le film, on m’avait juste dit que c’était un film à l’image du saisissant Requiem for a dream. Ok!

Le film dure une heure trente, il m’a semblé plus long que ça, mais je ne me suis pas ennuyé pour autant, par contre, pour ce qui est de le comparer à l’un des meilleurs films traitant de la dope, on en est très loin.

Pour faire simple, on suit la vie d’un jeune dealer, qui n’a jamais consommé d’alcool ou de drogue mais qui est tombé dans la vente de stupéfiants après la mort de sa mère survenue un an auparavant. Et… Bein c’est tout en fait! Pas de suspens, une fin qui sens bon la mièvrerie et qui nous dit de vivre au mieux notre vie…

A part une débauche d’adolescent bling-bling, d’un taré, d’une bimbo, d’une toxico et de meurtres, il n’y a rien à se mettre sous la dent d’intéressant. Les traits des personnages sont survolés, on ne s’attarde vraiment sur aucun d’eux sans savoir le pourquoi du comment. Le film aurait pu prendre une tout autre tournure et en devenir intéressant! Ce n’est pas le cas et c’est bien dommage!

Ce n’est donc pas aujourd’hui qu’on découvrira un digne successeur à Requiem! Ça ressemble plus à un téléfilm qu’à une ½uvre de cinéma. Pour le coup, 50cents colle vraiment bien à son personnage et à la hauteur du film! A bon entendeur!

Commentaires