« Source code », de Duncan Jones

Tenté par le synopsis et le créneau de la séance, j’ai pu voir Source Code, film avec Jake Gyllenhaal. Aimant bien l’acteur, why not?

Pour ceux qui n’auraient pas entendu parlé de ce film, voici le pitch: un homme se réveille dans un train, totalement amnésique et entouré de personnes qu’il n’a jamais vu.  Celui-ci s’apperçoit qu’il est dans la peau d’un autre, et essaye de comprendre pourquoi.

Avec cette courte description, le film peut paraître intéressant, malheureusement le scénario qui commence très bien se transforme lentement mais surement -à partir du milieu de la pellicule- en une oeuvre digne d’un téléfilm.  En effet l’histoire est un mélange entre un Matrix, un Minority Report et de téléfilms déjà vu. C’est vraiment dommage, je m’attendais à un film un peu plus « d’auteur », on en est loin et on s’approche plus d’un mix entre block buster/ Les experts.  Vraiment bof, s’ajoute à ça comme d’habitude dans ce genre de film un placement de produit, ici un téléphone, avec un moteur de recherche et un système d’exploitation. Je tairais le nom pour ne pas leur faire de pub, amis c’est clairement abusé, on voit carrément le personnage taper dans le moteur de recherche rapide, fluide, über cool… A vomir!

Oui non, c’est sympa à regarder un dimanche après midi, par contre ça ne vaut pas le coup de payer une place de ciné pour le voir. Garder votre argent pour peut être Pirate des Caraïbes 4 en espérant qu’il soit aussi bon que les trois premier opus!

3 Responses to “« Source code », de Duncan Jones

  • Pas eu l’occasion de le voir. On m’en avait parlé… pas forcément en bien… du coup je ne me suis pas précipité. M’enfin, avec un pass illimité je suis de moins en moins regardant.

    « Pirates des caraïbes » par contre il ne faut pas que je le loupe… ¡Ay Penélope!

  • Et bien moi je l’ai vu, et j’ai apprécié, vraiment. J’ai été littéralement capté par l’histoire et le jeu d’acteur de Jake Gyllenhaal. J’y suis juste allé pour le plaisir, sans préjugé… et j’ai su apprécier.

    Pour ce qui est des remarques quant aux placements de produits, c’est pas le premier film qui le fait et ça ne sera pas le dernier. De plus, durant la projection ça m’a pas choqué. Faut arrêter de tout diaboliser.

    Enfin, de là à dire que le film ne mérite pas qu’on achète sa place au cinéma je trouve cette remarque ridicule: autant conseiller le téléchargement illégal (à mais là c’est tabou).

    Bref… moi je conseille d’aller le voir: c’est un bon film pour se faire plaisir sans se prendre la tête!

  • Tu as raison Solie, j’ai oublié de parler du jeu d’acteur, en effet Gyllenhaal livre une bonne performance dans ce film, j’aime bien aussi celle qui lui sert de « guide dans la vie réelle ».

    Pour le placement de produit, tout à fait, il y en aura encore, c’est juste que ça a le don de me saouler, surtout que je suis assez sensibilisé au niveau de ce placement par rapport à mon métier. C’est peut être pour ça que ça m’a plus interloqué. Ca ne change clairement pas un avis sur le film, mais je trouves ça dommage, il y a déjà assez de pub comme ça, le mettre dans une oeuvre, c’est hors sujet, ici dans un film mais ça fonctionne aussi pour une série ou autre… J’ai beaucoup de mal. Après comme je l’ai dis, c’est personnel 😉

    Pour ce qui est de la place de ciné, j’aurai une carte illimité, je n’aurai pas dit la même chose, ce n’est pas un mauvais film, dans le sens un vrai navet. C’est pas mauvais, mais ce n’est pas assez poussé au niveau du scénario pour moi, le sujet aurait mérité beaucoup mieux. Je n’incites donc pas à le télécharger mais simplement attendre la diffusion à la TV.

    Merci pour ton avis en tout cas 😉 ça donne une idée de la dualité des critiques au niveau de ce film!

Commentaires