Sagan

Initialement conçu pour la télévision, ce film sorti le 11 juin dernier raconte une partie de la vie de Françoise Sagan, ses succès comme ses échecs… professionnels et personnels.

Le rôle de Sagan, tenu à merveille par Sylvie Testud, est sans doute ce qui m’a le plus impressionné. La gestuelle, les mimiques, les tics de langage… tout y est. Et pourtant je ne connaissais de Françoise Sagan que les trop rares interviews concédés à la télévision.

Aux côtés de Testud, Palmade, Galiène, Podalydès, Balibar et Dombasle accentuent les excès d’une génération transitoire partagée entre la bourgeoisie bien pensante et le désir de liberté(s) de mai 68.

Le film dure 2h et pourtant je ne l’ai pas trouvé long du tout. Bien que le début m’ait semblé un peu décousu, j’ai très vite accroché et été ému par ce personnage atypique et anticonformiste qu’était Sagan.

J’ai tout particulièrement aimé les dernières minutes du film où se mêlent joie et tristesse. Joie procurée par l’authenticité du personnage, et tristesse inhérente à la solitude dans laquelle la liberté peut enfermer les plus subversifs.

Allez-y…. user

2 Responses to “Sagan

  • Je ne l’ai pas vu, je ne peux poster dessus, je ne sais pas si ça me botte, je… vais attendre de l’avoir vu et je te remercie pour ton avis.

    Je set et match! 😉

  • Très bon film, même si j’avoue avoir découvert plus ou moins Sagan lorsqu’elle est morte, il faut rendre à César ce qui est à César et nommé Sylvie Testud aux Césars! Très belle interprétation! Gros travail au niveau de la voix, des accentuations et de cet accent de parisien littéraire bobo qu’on déteste assez rapidement! Surtout une fin de film (et de vie) assez dur, et assez boulversante. J’ai bien mis une bonne demie heure avant de me sortir du film (mais pas de la salle)! Par contre, et c’est l’apprenti éditrice qui parle, le film reviens beaucoup sur sa vie, ses déboirs amoureux et physiques, mais très peu sur son oeuvre, ses textes, sa manière d’écrire, c’est un peu dommage!

Commentaires