Renaissance

Vous avez sans doute déjà entendu parler de ce film Français de Christian Volckman, en image de synthèse et en Noir et Blanc, sorti ce mercredi dernier. Il a été très bien acceuilli par la presse car la réalisation est on ne peut plus novatrice.

Coté technique, l’animation des personnages a été entiérement réalisé en motion capture (comprenez, capture de gestes par une caméra sur un acteur équipé de capteurs), donc le rendu est très réaliste, on dirait une cinématique de jeu vidéo.

Coté réalisation, du pur noir et blanc. C’est à dire, pas de nuance de gris, pas de demi-ombre, soit c’est blanc, soit c’est noir. Tout se joue sur l’éclairage, les détails sont respectés au maximum, mais avec beaucoup de réalisme. Pas question de souligner les lévres si le personnage est éclairé de face, il aura un visage blanc avec seulement les contours des yeux (ombre des sourcils) l’ombre du nez et l’intérieur de la bouche si il l’ouvre.

Coté scénario, l’histoire se passe dans un Paris Futuriste, typé Gotham City pour une ambiance sombre, corrompu jusqu’a la moelle, dirigé par un très puisant lobbying de Avalon l’entreprise qui-fait-tout-pour-le-bien-de-tous-mais-surtout-de-son-patron. C’est l’histoire de Ilona, jeune scientifique de Avalon, enlevée et donc recherché par Karas le flic-pas-corrompu-de-la-ville.

Si l’histore peut paraître banale en science-fiction, elle reste quand même acceptable et la réalisation joue un role majeur dans ce film. A certains moments on se voit dans un jeu vidéo, dans d’autre on feuillette une BD. Gros reproche à la bande-son qui m’a absolument pas fait impression, malgré le fait qu’elle colle au film, pas d’innovation sonore. Le film a quelques longueurs mais ça reste minime par rapport à l’immersion dans son univers.

Vous l’aurez compris, ce film s’adresse à public averti sous peine de decevoir. Si vous aimez les jeux vidéos où l’innovation réalisationnelle, allez le voir mais dépéchez-vous parcequ’il n’est pas programmé partout. Si vous n’aimez pas le genre de film qui bouscule les genres pré-établis, re-regardez Coup de foudre à Notting Hill.

2 Responses to “Renaissance

  • j’en parlais justement avec schtroumpfette l’autre jour, ça me botte beaucoup ce genre de film 😉 Surtout que j’adore le noir et blanc… Par contre j’avais regardé les salles, et a marseille il doit a peine y avoir 2 salles il me semble…. 88 copies en tout si mes souvenirs sont bons… C’est dommage 😀 Enfin ça me botte bien d’aller le voir vu les bandes anonces qui avait flirtées avec mes yeux!

  • effectivement j’ai déjà entendu parler de ce film…enfin j’ai vu la bande annoce dans une émission quelconque quoi….ça m’a bien tenté; en plus de ce que tu racontes ça tente encore plus 😉
    Je verrai 😉

Commentaires