« Raiponce » de Byron Howard et Nathan Greno

50ème long métrage d’animation des studios Disney, il fallait que le film assure!
Je ne vous ferez pas attendre plus longtemps, j’ai adoré! Je l’ai même regardé deux fois dans le week-end, c’est pour dire! Et pourtant la bande annonce que j’avais pu voir au cinéma ne m’avait pas plus emballé que ça, je me disais que ça allait être vraiment pour les enfants voir les petites filles. Et en fait… pas du tout…en tout cas pas totalement!

Le pitch est assez simple, une jeune princesse aux cheveux magiques, enlevée par une vilaine dame afin que cette dernière garde une éternelle jeunesse. Enfermée dans sa tour depuis sa plus tendre enfance, elle n’a qu’une idée en tête, voir le monde extérieur mais surtout, ces mystérieuses lumières volantes, une fois par an, le jour de son anniversaire.

A l’image du slogan de l’affiche: « Un cheval, des cheveux », le film est très fun, avec un humour qui pourra être compris a deux niveaux: pour les enfants… et les grands enfants :). En effet l’on croise une jeune fille pleine de vie, pétillante, impétueuse, parfois limite bipolaire, qui a la particularité de vous dresser un sourire sans aucune difficulté. D’ailleurs je pense que la voix de Maéva Meline y est pour beaucoup, ça colle parfaitement! On peut en dire autant je pense pour la prestation d’Adjani, vraiment très bonne dans le rôle de la voix méchante.

Comme je l’ai dis, j’ai été charmé, c’est très beau, les animations sont géniales, je n’ai pas cessé de penser aux pauvres animateurs qui ont du franchement galérer pour gérer cette longue traîne de cheveux et se débrouiller pour la faire terminer en dehors de l’écran dans les endroits exigus! En comparaison à des films comme « Alpha Omega » que j’ai vu également, mais où je ne prendrais même pas la peine de faire une critique, c’est le jour et la nuit, l’animation, les décors, le choix des couleurs, de la lumière, le scénario, tout est pensé.

Le scénario, parlons-en, une simple histoire de princesse que Disney nous ressort encore une fois avec une sauce légèrement arrangée histoire de faire passer la pilule? Pas du tout, c’est même un renouveau total, le comique assez fin et bien choisi change totalement la donne, l’histoire amène beaucoup de fraîcheur et renouvelle presque totalement le genre! Pour comparaison, j’ai pris quasiment autant de plaisir qu’a découvrir pour la première fois « Shrek », qui pour moi est une réussite dans le domaine.

J’ai beaucoup accroché sur les personnages: le bandit à des airs de « Charmant » du film « Shrek », les autres bandit sont assez remarquables, j’aime particulièrement le petit vieux, à moitié nu, en apollon, totalement bourré et avec des tendances SM, pour un Disney, c’est très décalé! Le canasson est finalement très humain et même s’il ne parle pas, chose assez remarquable pour un animal dans un Disney, il est tout de même ultra expressif! Seul petit reproche que je peux faire au film, c’est le caméléon ci-contre, Pascal, qui est très mignon, assez rigolo, il ressemble un peu à Sébastien dans « La petite sirène », d’ailleurs le nom est tout aussi atypique pour un animal, seulement voilà, il est là on ne sait trop pourquoi, vraiment pas indispensable à l’histoire, il ne fait que de brèves apparitions, peut être là juste pour du merchandising… Je ne sais pas, mais avec sa bonne bouille, j’aurai bien aimé un peu plus de jeux pour ce gros lézard.

Vous l’aurez compris, c’est LE dessin animé que je recommande en ce moment, vous ne serez, à mon avis, pas déçu!

5 Responses to “« Raiponce » de Byron Howard et Nathan Greno

  • Ahhhh !!!! je suis ravie de voir une si belle éloge pour ce dessin animé que j’ai A-DO-RE !

    D’ailleurs moi aussi je l’ai vu 2 fois, mais bon j’ai pas poussé le vice aussi loin que toi, je l’ai regardé 2 fois dans le mois, pas dans le weekend.

    Je m’étais dit, bon… je risque de m’ennuyer : princesse, chevalier, méchante sorcière, blablablabla…

    Sauf que j’ai été happée dès les premières minutes dans l’histoire et conquise par l’humour bien décalée.

    Les personnages sont atypiques, et j’ai même été un peu surprise d’autant d’audace, surtout que je connaissais ce conte en version « frères grimm » et que je ne m’attendais pas à ce genre de détournement (en même temps en lisant ça on ne peut pas vraiment imaginer ce que Disney allait en faire: http://fr.wikipedia.org/wiki/Raiponce_%28conte%29).

    La princesse est complètement délirante, c’est une guerrière téméraire à ses heures, qui découvre la vie et le monde extérieur avec une poêle à la main.
    Le bandit au grand cœur joue les charmeur et se ramasse, il n’est pas le « super lover » de Disney qu’on voit le plus souvent et j’ai plutôt apprécié de découvrir un personnage principal masculin filou, voleur, menteur et un peu perdu.
    Maximus le cheval/soldat est juste excellentissime, avec ses allures de chien de chasse et sa conscience professionnelle exacerbée.
    Le clan des « méchants gentils » est extra (petite mention au fabriquant de mini licorne)…

    Bref, difficile de passer après cette jolie critique de Tybodoudou qui pointe les aspects principaux de cet opus de Disney, je ne vais pas trop en rajouter au risque de spolier ceux qui hésiteraient encore à le regarder.

    Conclusion: n’hésitez plus ! Vous allez passer un bon moment de détente et de rigolade.

  • Ha bein t’as fait une jolie tartine toi aussi à ce que je vois héhé!
    Merci pour le lien sur l’histoire originale, je ne la connaissais pas, maintenant je sais pourquoi elle s’appelle Raiponce :p C’est vrai qu’elle est assez trash l’histoire originale, on comprend que Disney l’ait adapté pour ces besoins!

    Par contre comme ai-je pu oublié de parler de l’arme absolue, la poêle à frire! J’ai juste trouvé ça énorme, surtout quand elle l’utilise au début où elle rencontre le brigant! J’avais oublié de parler des petites licornes, c’est fou, on les voit deux secondes dans le film, pourtant on tilte directement lorsqu’on les voit plus tard 🙂

    Vraiment c’est top! Merci pour ton avis!

  • On me la conseillé très fortement ce film. Après cet article bien ficelé, ca me donne encore plus envie de le voir!
    Pour celui-là, il faut faire péter le Blu-Ray! Siiii

  • Alors Dingue, tu l’as vu finalement? 😉

  • Fleur Jeanne
    5 années ago

    On ne peut pas dire que l’histoire de base soit vraiment originale : une princesse, une tour, un sortilège et un prince charmant….

    Mais une fois passé et intégré ce schéma très conte de fées, le scénario est plus compliqué et les personnages vraiment très sympatiques…

    Raiponce est une princesse pimpante, spontanée et aventurière sous ses airs de princesse lisse ! J’ai beaucoup aimé sa répartie et son sens de l’humour. Cela dit elle est un peu trop douée en relation humaine pour quelqu’un qui a été enfermé toute sa vie, je l’aurai bien aimée plus maladroite ! Mention spéciale pour la poêle en guise d’arme de combat.

    Cela dit mon personnage préféré est…. je vous laisse deviner : le PRINCE CHARMANT ! Ce personnage mi-voyou mi-séducteur est vraiment rigolo et ses techniques de drague préfabriquées m’ont bien divertie… Je l’ai trouvé aussi savoureux et décalé que Shrek dans son genre !

    Les personnages secondaires sont tout aussi savoureux… Bon sauf la méchante bien sûr !

    Raiponce est donc un animé de qualité au scénario simple mais efficace qui plaira aux enfants comme aux adultes s’ils ont gardé une part d’enfance en eux !

    A voir et à revoir peut-être d’ailleurs !

Commentaires