Pour ceux qui aiment les histoires d’amour (qui finissent mal en général)….

Le vie de couple c’est sciant, ennuyeux, monotone surtout quand on est marié depuis longtemps et que la routine est tellement bien installée qu’elle en devient insupportable… Jacques et Carole se regardent à peine et quand ils s’adressent la parole, c’est généralement dans le but d’assener des reproches à l’autre…
Un couple de jeunes mariés un peu farfelus vient s’installer dans la maison voisine et va peu à peu s’immiscer dans la vie bien morne de Jacques et Carole. Rapidement, les deux femmes se lient d’amitié tout comme les hommes. Tous s’apprécient énormément, jusqu’au jour où Les Sentiments s’en mêlent et viennent chambarder les règles de la vie en société et de la bienséance…
C’est un thème rebattu que celui de la vie de couple et de l’adultère et pourtant la réalisatrice (Noémi Lvovsky) fait preuve d’une originalité incroyable et d’un talent sans faille ! Les acteurs sont justes et attachants, les couleurs des décors et costumes chatoyantes, les dialogues d’une finesse sans pareil, l’émotion présente en continu… Ce film a réussi l’exploit de me faire pleurer de rire et pleurer de tristesse (même si je m’émeus facilement il faut bien le dire…) !
J’ai beaucoup aimé l’allusion à la tragédie grecque avec le « chœur » qui par ses chansons, ponctue l’action et explicite les sentiments des protagonistes. D’ailleurs, à l’instar de ces tragédies antiques, le film suscite chez le spectateur beaucoup de tristesse et d’amertume, par le spectacle des passions et des catastrophes qu’elles provoquent. Les personnages n’étaient-ils pas, de ce fait, prédestinés à une fin « dramatique » ? (Pas de deus ex machina pour cette fois…)

2 Responses to “Pour ceux qui aiment les histoires d’amour (qui finissent mal en général)….

  • Vi d’apres les critiques de notre satsuki ce film à l’air plus que bien ( c’est rare de retourner voir un film, c’est bien la preuve qui est exeptionnel)
    Je crois que je vais me laisser tenter!
    ^^

  • La fin justifie les moyens… mais il faut en assumer les conséquences. Vivre une passion extra-conjugale a redonné vie a deux personnes en manque de folie et en ce sens ils en sont les grands gagnants… ils ont souffert certes, mais en ont aussi bien profité!

Commentaires