« Mammuth » de Gustave Kervern et Benoît Delépine

Mammuth, dans le pur style de est un OVNI plaisant comme a pu l’être Louise-Michel pour moi.

Serge Pilardosse, futur retraité a besoin de récupérer des justificatifs de travail chez ses anciens employeurs afin de récupérer des trimestres pour sa retraite.
Notre ami Serge, ex-manœuvre un peu simple dans une usine de cochon, va parcourir les routes pour retrouver ses anciens employeurs.
Au cours de ce voyage avec sa Mammut, Serge se rappellera de souvenirs et rencontrera des personnes hors normes.

Pour ceux qui, comme moi, apprécie l’humour décalé et parfois dérangeant typé Groland, vous serez servi encore une fois par cette oeuvre.
Certaines situations sont tout simplement magiques: la scène du lit, le fil rouge joué par Isabelle Adjani, la recherche de pièces métalliques ou encore plein d’autres scènes qui ne
vous diront rien si vous n’avez pas vu le film (vous attendez quoi? :D).
On retrouve encore une fois, des gens simples, voir simplet, la France d’en bas, mais qui laisse transparaitre un doux charme, loin d’être désagréable.
Les acteurs sont fantastiques, Depardieu joue vraiment très bien le demeuré, on avait déjà pu le constater entre Tais-toi! et RRRrrrr.
Yolande Moreau colle encore une fois parfaitement au personnage, la présence d’Adjani et son visage mort est fantastique! Miss Ming et Benoît Poelvoorde ont aussi leur place comme souvent et jouent parfaitement leur rôle.
En parlant de rôle, c’est assez effrayant parfois de faire un rapprochement avec la réalité, ces personnes sont tellement ancrées dans notre conscient qu’on a du mal à se demander
si ces personnes sont différentes dans la vraie vie.

Malgré tout moins abouti que Louise-Michel, mais avec quand même de belles trouvailles, ce film est à voir pour les amateurs du genre. Si vous n’aimez pas
l’humour décalé et ce style si particulier de Kervern et Delépine, vous risquez de ne pas apprécier le film.

Bon visionnage!

Commentaires