Le labyrinthe de pan

Voici le dernier film de Guillermo del Toro (L’échine du diable, Hellboy …).

L’histoire se déroule dans l’Espagne franquiste des années 40 où un haut fontionnaire de l’armée, Vidal, lutte contre les rebeles de gauche en les exterminant à chaque fois que celà est possible. Récemment marié à Carmen, il fait venir celle-ci jusque dans sa maison de campagne afin qu’elle accouche de leur premier enfant. Ofélia, la fille ainée de Carmen, est une petite fille rêveuse qui tente d’oublier la dure réalité de sa nouvelle vie auprès de ce beau-père violent en s’évandant dans ses lectures de contes de fées.

.°.°.°.°.°.°.°.°.°.°.image………….image………….image.°.°.°.°.°.°.°.°.°.°.

Fiction ou réalité, l’imagination de la petite fille va peu à peu envahir sa vie. Près de la maison, un labyrinthe cache un passage secret vers son destin. Héritière présumée d’un royaume fantastique, elle va devoir traverser des épreuves multiples avant de revenir auprès de son père, monarque au grand coeur de ce monde où la guerre civile n’a pas fait de ravages.

Au cours de ses périples, la petite Ofelia sera aidée par une créature à l’allure douteuse et quelques fées, afin de passer les épreuves avant que la pleine lune n’envahisse le ciel.

Film d’une violence extrème, autant d’un point de vue visuel que thématique, ce long-métrage propose une véritable réflexion sur la barbarie humaine. Dans ce film, les véritables monstres ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Véritable critique de la violence militaire infligée par l’armée franquiste à ses opposants, c’est aussi et avant tout une vision de l’onirisme comme porte de secours qui est proposée.

.°.°.°.°.°.°.°.°.°.°.image………….image………….image.°.°.°.°.°.°.°.°.°.°.

A l’affiche, de grands noms du cinéma espagnol tels que Sergi Lopez, Maribel Verdu et Alex Angulo.

10 Responses to “Le labyrinthe de pan

  • C’est fou, j’ai quasiment pas entendu parlé de ce film, je l’ai découvert en fait en regardant les affiches au cinéma… vous y êtes allé avec Kinder et Zia hier soir, ça à l’air franchement pas mal… Faut que je rajoute ça à ma liste ( c’est pas bien de vouloir me detourner de la programmation de daft!)

  • J’ai moi aussi trouvé ce film très intéressant d’un point de vue historique et graphique.
    Une fois de plus on voit la violence des franquistes. Guillermo del Toro nous offre des scènes de tortures atroces (hum!), je vais vous en donner juste un exemple: au début du film Vidal explose le nez avec une bouteille à un présumé communiste.
    On s’attache très vite à Ofelia et on a envie qu’elle réussisse son parcours à travers le labyrinthe de son esprit…

  • je n’ai pas vu ce film, je savais meme pas qu’il existait!!! mais franchement c’est pas le genre de film qui me tente!! maintenant je peux etre agréablement surpris si je le regarde un jour!

  • j’ai vu la BA et qq interview… bien envi de le voir….

  • Eh ouais… ce film ça fait des semaines et des semaines qu’on en parle tous les vendredis en cours à l’IUFM… Moi je l’ai toujours pas regardé… Le seul mot qui est ressorti c’etait HORRIBLE mais cependant les commentaires qui ont suivi étaient de dire que c’etait un film magnifique, refletant beaucoup de choses!!!
    Ya tellement de temps que je suis plus allé au ciné… Au moins 6 mois…
    Enfin rien que pour notre culture hispanoaméricaine on ne peut pas y passer à coté!!!

  • Ce qui a de bien avec les fêtes de fin d’années, c’est qu’on a aucun scrupules à glander devant la télé…et puis au moins on rattrape son retard!

    Moi je viens de voir Le Labyrinthe de Pan que j’avais loupé au moment de sa sortie et j’ai trouvé ça vraiment très beau!

    J’ai beaucoup aimé le parallèle entre une période noire et violente de l’histoire espagnole et le point de vue d’une petite fille qui tente de s’en échapper en s’inventant une vie ailleurs! Graphiquement, c’est vraiment superbe, d’autant plus que pour un "conte", je trouve que l’utilisation des effets spéciaux est réduite au strict nécessaire et que tout repose finalement sur le décor et sur les acteurs! Bref, un beau moment de cinéma!

  • Et voilà, avec deux ans de retard je l’ai enfin vu. J’ai adoré! C’est assez poignant, on est totalement plongé dans l’action. On a envie comme l’a dit Zia qu’Ofelia réussisse, on a peur pour les résistants, on a envie de massacrer le capitaine Vidal.

    L’imaginaire aide la petite à s’échapper par la pensée et oublier la réalité, certains détails comme la mandragore posée sous le lit de la maman malade font un pont avec la réalité.

    Comme l’a dit Mushu, des effets spéciaux, mais pas trop, juste ce qu’il faut!

    J’ai adoré et je vous encourage à le voir! Même si c’est violent, ça passe, c’est largement moins violent et choquant, je trouve, qu’un American History X.
    Film à voir absolument, éviter les petits par contre, même si le fantastique est sympa, il fera forcement peur aux petits.

  • Moi j’aime pas le monsieur avec ses yeux dans les mains..j’aimerai pas le croiser dans la rue à minuit….

  • Et à midi oui ? 🙂

  • Lol! J’aurai dû y penser…!

Commentaires