La journée de la jupe

Tout d’abord BONNE CHANCE si vous voulez voir ce film car il sort dans très (trop) peu de salles.

Isabelle Adjani joue le rôle d’une prof de français dans un établissement classé sensible et tente tant bien que mal de faire son boulot.

Face à la diversité culturelle de ses élèves, aux préjugés religieux, à l’inertie de ses supérieurs… cette jeune femme qui n’a rien d’une révolutionnaire va essayer de s’imposer telle qu’elle est sans faire de compromis.

Sauf qu’elle va vite être dépassée par les événements et va déraper.

Le film a été diffusé sur ARTE avant sa sortie au cinéma. Peut-être que certains d’entre vous l’ont vu…
C’est un film bouleversant qui au début semble très prévisible et qui finalement ne l’est pas du tout. On s’imagine qu’il s’agit d’un film à la "Esprits rebelles" où la Michelle Pfeiffer française incarnée par Adjani réussirait à remettre les délinquants sur le droit chemin… mais ce n’est pas du tout ce qui se passe.

Ce film à beau être une fiction, il reflète néanmoins très bien la réalité… sans doute mieux que "Entre les murs" qui jouait l’ambigüité Docu/Fiction.

Adjani est époustouflante, ça vaut vraiment le détour.

7 Responses to “La journée de la jupe

  • Ouaiiii une critique de Dad, il est de retour :p. Ca fait plaisir!

    J’ai entendu parler de ce film, mais tout comme le printemps du cinoche, j’ai pas pu y aller. Maintenant que j’ai fini les cours ça sera pitet plus simple 😉

    Merci pour ton avis, je reviendrais ici si j’ai la chance de le voir.

    Sinon comme ça se fait qu’il est passé avant sur Arte?

  • egas_gravus
    8 années ago

    J4ai bien envi de le voir, j’ai vu entre les murs recement… et ayant bossé 5 ans dans des ZEP ca donne envie. je l’ai raté sur Arte, mais au vu du spynosis ca mets l’eau a la bouche !

    surtout si une telle journée se met en place annuellement !

    si le film passe dans peu de salle, je peux quasiment certifier qu’il passera a Sainte Tulle même si c’est qu’au mois de mai. dans tous les cas je vous tiendrai informé !

    en debut de semaine prochaine je vous presenterai le programme du mois d’avril !

    avec 3 a 4 films en VO :
    last chance for love
    Tulpan
    Frozen river
    harvey Milk (en attente de confirmation)

    … bien d’autre film aussi … dont princesse mononoké pour ceux a qui ca dit de le revoir au cinema 🙂

    a tanto amis des salles obscurs !

  • Et bien le film a été diffusé sur Arte car la chaîne l’a produit et comme très peu de salles le diffusent ils ont décidé de l’adapter au format télé…

    Ils avaient fait ça aussi avec "SAGAN" qui avait été diffusé sur France2 en même temps que ça sortait au cinoch.

  • Merci pour l’info 😉

  • Ils avaient aussi fait ça avec "la belle personne" et doivent bientôt refaire avec un autre film dont le nom m’échappe…

    Moi j’ai vu le fim sur Arte la semaine dernière, et j’étais bien contente de pas m’être déplacée pour ça…perso, j’ai trouvé Adjani assez naze (et encore plus naze dans son interview chez la belle daphné samedi où elle a été bien incapable de vendre son film), et Denis Podalydès en négociateur du GIGN, j’y ai pas cru une seconde…Perso, c’est de loin le film le plus naze de l’année avec Entre les murs que j’avais trouvé tout aussi inutile…je suis peut être pas aussi sensible que vous sur la ZEP, je le reconnais, mais déjà, Bégaudeau, je le déteste, et en plus, je trouve que c’est du vu et du revu, réchauffé…je préférerais de loin qu’ils utilisent l’argent et le temps passer à tourner ces films à essayer de faire quelque chose pour aider les jeunes des zep plutôt que de leur faire croire que parce qu’on les invit’ à cannes, ils vont devenir des stars (alors que d’ici deux ans, on les aura tous oublié)…Le problème des ZEP, on le connais, autant essayer de le régler (ou de tenter de le régler) plutôt que de faire des films là dessus à destination d’un public bobo qui s’insurge du manque d’investissement de l’état dans ces établissements mais qui foutent leur gosse dans le privé…

    bref, j’ai pas aimé, mais ça n’implique que moi!

  • Moi je me pose une question: si à la base le sujet ne t’intéresse pas, pourquoi tu as regardé le film? Si en plus Adjani te sort par les yeux et que tu vomis Bégaudeau…
    Ben je comprends pourquoi t’as pas aimé!

    Par contre je suis pas d’accord sur l’aspect film "à destination d’un public bobo qui s’insurge du manque d’investissement de l’état dans ces établissements mais qui foutent leur gosse dans le privé".
    Au contraire, je trouve que ça montre bien une réalité que beaucoup de personnes s’obstinent à nier. La violence verbale dont font preuve les élèves dans ce film est très très très fidèle à la réalité. Mais c’est toujours plus facile de se dire que c’est une caricature, un amas de bons sentiments… Ben non, c’est la réalité hélas.

    Et Adjani j’ai trouvé qu’elle était géniale, pour une fois qu’elle minaude pas…

  • Oulalala attends je t’arrête tout de suite là…non parce que faudrait voir à pas déformer mes propos juste pour le plaisir de me moucher (non, ça c’est réservé à Satzuki)…

    1. si j’ai regardé le film, c’est que j’étais chez mes parents et qu’ils regardaient ça et qu’en soit, j’en avais entendu parlé et que je voulais voir…oui oui parce que justement, pour pouvoir dire qu’un film m’a déplu, en général, je le visionne…

    2. si je suis allée voir Bégaudeau, c’était "pour faire plaisir" (oui je ne l’aime pas lui, mais y’a des gens que j’aime dans la vie et à qui je fais plaisir en les accompagnant au ciné). Et puis, il a bien craché sur la journée de la jupe à la Matinale….

    3. je n’ai pas dit que le sujet ne m’intéressait pas, mais que j’y étais moins sensible que vous…disons que j’aurai du dire que mes réactions face à ce sujet n’étaient pas, de fait, les mêmes que les vôtres, ne travaillant pas dans le milieu éducatif, mais je suis tout de même intéressée par les problèmes que rencontrent notre société

    4. Isabelle Adjani, je ne l’ai pas aimé dans CE film, et pas de manière générale, car en cherchant bien, à par "le petit pull bleu marine au fond de la piscine", je crois pas avoir vu grand chose d’elle…non J’AI (une fois encore ça n’engage que moi) pas aimé Adjani dans ce film, et encore moins lors de son interview…C’est donc APRES avoir vu le film et non pas avant que je ne l’ai pas aimé. Je connaissais mal Adjani avant le film, je ne l’ai pas aimé pendant, mais je n’ai pas dit qu’ "Adjani [me] sort par les yeux"

    5. Je ne crois pas avoir dit ni laissé entendre que ce film (ou Bégaudeau) était une caricature, j’ai trop de respect pour ce qui se passe vraiment pour oser de tel propos.

    Et de manière générale, même si en matière de cinéma, j’ai des genres préférés, j’aime bien aller voir "ailleurs", histoire d’aller à la rencontre de belles surprises. La journée de la jupe n’en était pas une pour moi, et je comprends qu’elle ait plu à beaucoup. Encore une fois, mon post n’engageai que ma propre opinion, car c’est le but du Daft, non? Maintenant, s’il s’agit de brosser dans le sens du poil, alors très peu pour moi, je fais ça huit heure par jour au boulot et c’est déjà trop.

Commentaires