"La fidélité", Andrzej Zulawski

Voici l’adaptation cinématographique du roman «La Princesse de Clèves» de Madame de Lafayette (1678 ). Je n’ai pas eu cette info avant de voir le film, ce qui fait que j’ai trouvé l’histoire un peu étrange, mais après quelques petites recherches tout s’éclaire!

Clelia (Sophie Marceau) est une photographe dont le talent commence à être reconnu, elle accepte un poste dans une grande agence de presse à scandale, dirigée par le crapuleux Lucien Mac Roi ( Michel Subor), afin de pouvoir payer les frais médicaux engendrés par la maladie de sa mère. La jeune femme rencontre Clève (Pascal Greggory), qui appartient à une famille d’honnêtes éditeurs. Ce dernier est complètement sous le charme de Clelia qu’il demande en mariage. Mais une fois mariée la photographe se retrouve tiraillée par la passion qu’elle éprouve pour son confrère Nemo (Guillaume Canet), un reporter de l’extrême très volage. Quelle va être l’issue de ce triangle amoureux?

Quand on se remet dans le roman on retrouve vraiment les personnages et les évènements de l’époque. Le transfert d’époque est magnifiquement réussi.
Ce film m’a donné l’envie de relire ce livre qu’il me semble nous avons découvert au collège.

2 Responses to “"La fidélité", Andrzej Zulawski

  • Tient, tient, je me demande pourquoi tu as regardé ce film… :p

    En tout cas ça a l’air intéressant, il faudra que je le regarde, j’aime bien les films qui n’ont pas forcement de happy end et qui sont un peu barrés!

  • Oui, j’avoue que j’ai acheté le DVD juste parce que Guillaume joue dedans. Grâce à lui je découvre de bons et de moins bons films…

Commentaires