La Couleur des Sentiments – The Help, Tate Taylor

La Couleur des Sentiments – titre original : The Help – est un film dramatique dont l’action se déroule à Jackson, Mississippi dans les années 60 dans un cadre de ségrégation raciale plus ou moins assumée. La narration de ce film est possible grâce à l’envie d’une jeune femme blanche qui lie une amitié interdite avec deux employées de maison noires et qui les fait raconter leurs histoires depuis qu’elles s’occupent des maisons et des enfants des femmes blanches.

 

quad_help_06638-33_alt

 

L’univers dépeint est presque exclusivement féminin : des femmes au foyer blanches oisives, jouant au bridge et passant leur après-midi entre copines et « the help », les femmes noires qui les servent et s’occupent de leurs enfants. Le schéma classique est une femme blanche + son « help » qu’elle emmène partout avec elle… Ces femmes ne cohabitent pas en toute quiétude, c’est tout l’intérêt du film, les employeuses se chamaillent entre elles et méprisent copieusement leur personnel.

 

Le film sur fond de ségrégation raciale est présenté à deux niveaux : à l’intérieur des maisons avec une guerre sournoise et cruelle et à l’extérieur, côté que l’on voit peu mais quand même présent, avec des agressions nocturnes, des interventions du KKK…

 

J’ai adoré l’univers du film, de toute façon j’adore les Etats-Unis des années 60 avec les belles robes, les dinners, les belles voitures et les couleurs pastels. La musique apporte beaucoup à l’univers du film avec Bob Dylan mais surtout en ouverture Jackson de Johnny Cash et June Carter. Dès que j’ai lu que l’histoire se passait à Jackson, j’ai eu cette chanson en tête alors l’entendre m’a fait le plus grand plaisir !

 

On peut reprocher au film de dépeindre la ségrégation raciale d’une façon trop édulcorée, la violence ne transparaît pas vraiment mais c’est l’univers féminin qui veut ça, tout se passe avec sournoiserie et préméditation… J’ai vraiment été prise dans l’histoire du film, de cette ségrégation tellement ordinaire que personne ne voit ce qui peut choquer à construire des toilettes spécialement pour le personnel… Enfin presque personne !

 

Le film a été nominé à de nombreuses reprises notamment aux Golden Globes et aux Oscars. Octavia Spencer, l’actrice qui joue le rôle de Minnie, une help un peu rebelle, a reçu l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 2012.

 

Octavia Spencer,  Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle

Octavia Spencer,
Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle

3 Responses to “La Couleur des Sentiments – The Help, Tate Taylor

  • Merci pour cet article. Effectivement le film est vraiment très bien. Je ne sais pas pourquoi mais en ce moment je regarde finalement pas mal de film sur cette époque!

    Comme tu le dis le film souffre un peu de cette version édulcorée qui ne retranscrit peut être pas entièrement le sujet, pour le coup rien à voir avec Django Unchained. Le film reste quand même très plaisant mis à part ce détail. A voir!

  • Deux parts de tarte pour Hilly ^^

  • Super bon, cela m’as beaucoup aider

Commentaires