"Indigènes" de Rachid Bouchareb

Poussé par une critique très positive des médias et autres journaux spécialisés dans le cinéma, ce film relatant de l’implication des Nord Africains lors de la deuxième guerre Mondiale me laisse vraiment entre deux eaux.

Je ne m’attendais pas a quelque chose d’exceptionnel, j’avais juste vu la bande annonce, le film ne m’emballait pas plus que ça, les films de guerre n’étant pas ma passion. Mais j’ai quand même voulu le voir, pour me faire une idée et apprendre des choses sur l’histoire que je ne pensais pas connaître.

Deux heures et huit minutes, c’est le temps que vous compterez en regardant ce film. Parsemé de longueur, un montage coupé comme un bûcheron coupe un tronc d’arbre, l’histoire vraiment pas assez développée. On se retrouve avec un film bancal, vraiment pas prenant, à l’opposé même de "Joyeux Noël", largement mieux réalisé à mes yeux.

A contrario, les plans fixes en noir et blanc, ou ombré qui se découvrent peu à peu à la manière d’un souvenir que l’on réveille de la tête des anciens combattants et des français qui ont oubliés cette période est franchement bien trouvé.

Le jeux des acteurs est bon voir très bon à l’exception de Sami Naceri qui a du penser qu’il faisait un film d’horreur et pas un film de guerre. Jamel Debbouze étonne par un rôle qu’il ne joue pas à l’accoutumer,
Roschdy Zem, Sami Bouajila joue également très bien. Les scènes de guerres sont assez bien faite, on a du mal a croire par contre au fusil allemand a 5 coups mini alors qu’il n’y a que deux canons… ou au petit pistolet de Jamel Debouze, qui avec un seul bras valide, aurait été écarté de l’armée directement.

La fin du film heureusement remonte le niveau du film, ce qui laisse une meilleure image en tête.

Au final on apprend pas beaucoup de choses grace au film, c’est plat, c’est vraiment pas vivant à part les scènes de combats plutôt bien réalisées, je vous conseille vivement de passer du temps à regarder un film comme "Joyeux noël" qui est beaucoup plus intéressant que cette mise en celluloïd mal réalisée d’un passage plus qu’important de l’histoire.

3 Responses to “"Indigènes" de Rachid Bouchareb

  • Je suis d’accord avec toi en ce qui concerne Samy Naceri: il est effrayant! Mais bon en même temps il joue le rôle d’un tirailleur qui n’a pas de scrupules à dépouiller ses victimes…

    Sinon j’ai trouvé le film très intéressant car il montre que tous les soldats du côté français n’ont pas été traités de la même façon. Avant de voir le film je me doutais bien que les indigènes n’avaient pas dû être ménagés,- je ne suis pas naïve!!!-, mais là on voit que les métropolitains considéraient les indigènes comme des sous-hommes. On leur parlait mal, ils n’avaient pas le droit de partir en permission, ils ne mangeaient pas la même nourriture que les autres, ils n’avaient pas de tenues adaptées…
    Et à la fin du film on apprend que l’injustice qu’ont connue les indigènes pendant l’occupation nazie existe encore… En effet aujourd’hui les anciens combattants indigènes ne touchent ni retraite ni pension d’invalidité pour le service qu’ils ont rendu à la "mère patrie". Je trouve ça honteux!

  • Je trouve que ce film est un très bon exemple, pas au point de vue cinématographique (parce qu’il est peu bon), mais au point de vue action.
    Pour moi voir un film n’est pas seulement se divertir ou s’informer (d’ailleurs, si vous avez un peu suivi le tapage médiatique du film, le film lui-même ne servira à rien). Dans le cas d’Indigène, assister à la séance c’est un devoir de mémoire, une prise de position.

  • Une prise de position un peut forcé…quand meme! Et puis zut c’est pas une escuse d’avoir un film avec opignion si il est mauvais "cinematograhiquement"!

    top les opignons c’est comme les trou du cul, tous le monde en a un! top

    heursement que l’on ne vas pas a la guerre avec J.debouze, sinon ca ferais ca :

    "aaaattttention, voila une une une bombombombebe"

Commentaires