"Factotum" / Avant-Première

Forte sensation à la quinzainne des réalisateurs au précédent Festival de Cannes, Factotum, réalisé par Bent Hamer, relate la vie peu conventionnelle de Hank Chinaski.

Celui-ci va de boulot en boulot, tous les uns plus minables que les autres, dans le seul but d’avoir de quoi se payer à boire et à fumer.

Ecrivain écrivant quatre ou cinq nouvelles par semaine, Hank nourri l’espoir de se voir un jour publié. Changeant de femme aussi souvent que de job, il ne veut avoir aucune responsabilité.

Matt Dillon, dans le rôle de cet écrivain paumé surprend enormément. Il a pris pas mal de poids pour le rôle et en est devenu presque apathique… tout comme le film qui est parfois un peu trop long à mon goût. Des lenteurs nécessaires mais qui à force lassent un peu.

Le film vaut tout de même qu’on s’y attarde, tout d’abord parce qu’il n’a rien d’une super-production hollywoodienne, et puis parce qu’il y est question de la destinée humaine, des plaisirs les plus simple de la vie et ce ce qu’on est prêt à sacrifier pour eux!

Sortie nationale: le 23 novembre 2005

Commentaires