Babel

En complément à l’article proposé par Kinder sur Babel .

Ce film a été réalisé par Alejandro Gonzalez Iñarritu, que l’on connait également pour 21 Grammes et Amours chiennes. Le style du réalisateur était d’ailleurs reconnaissable facilement, puisque pour ces trois films il s’agit de raconter une histoire avec plusieurs points de départ de l’intrigue jusqu’à ce que l’on s’apperçoive que ces histoires, toutes différentes les unes des autres, sont liées par un détail subtil et qui donne toute son importance aux événements qui en découlent.

image C’est un film poignant, émouvant… très dur à de nombreuses reprises.

L’effet papillon opère dans ce long métrage où un cadeau fait à un guide débouche en définitive sur l’expression du profond mal-être d’une jeune fille de famille aisée. image
Sans celà, et sans les dommages collatéraux causés par cette offrande, la ville de Tokyo ne verrait pas l’une de ses héritières faire face à ses démons maternels ;).

Les personnages, et leurs interprètes, comme l’a si bien dit Kinder, sont très "justes", ils nous font parvenir les émotions et nous font prendre conscience de cette triste réalité que la fiction nous dépeint.

Le bémol c’est que lorsqu’on connaît cette gymnastique déchronologique on devine assez rapidement l’aboutissement du scénario.image

Vos avis sont les bienvenus 😉 image

4 Responses to “Babel

  • Suite à l’article de Kinder, je vais donner mon avis.
    Hier avec Kinder et Dad nous sommes allés voir le dernier film de Alejandro Gonzales Inarritu. Et nous avons tous trois adoré.

    Je veux juste apporter une petite précision sans dévoiler tout le film: les faits se passent au Maroc, à Tokyo, au Mexique et aux Etats-Unis (ces deux derniers pays servent de toile de fond à une histoire). Ces trois histoires se mêlent admirablement.

    Je suis tout à fait d’accord avec ce qu’a dit Kinder, et je veux rajouter que le film nous montre combien les enfants peuvent être naïfs. En effet ils ne mesurent pas la portée de leurs actes: jouer avec une arme c’est dangereux, et mater sa soeur c’est immoral. Sinon une fois de plus nous voyons que certains journalistes sont des requins sans cervelles. Si une touriste américaine se fait tirer dessus dans un pays musulman c’est forcément des terroristes qui sont à l’origine du coup!

    Sinon j’ai trouvé tous les acteurs très bons, que ce soit ceux qui sont connus ou les autres.

    PS pour Mushu: Gael Garcia Bernal est mimi avec sa petite queue de cheval…

  • Merci beaucoup pour vos avis, c’est cool d’avoir eu autant de point de vue différent et c’est adéquate par rapport au film je trouve. Je n’avais pas trop envie d’y aller, mais je vais essayer. Ca va pas être évident de tout faire vu le nombre de film que je veux voir!

  • Une impression d’étrange ce film me laisse. Je suis allée voir Les infiltrès y’a deux jours, bon là, on sait qu’on est bien dans la fiction, qu’on regarde Léo, Matt, Mark et autres canons de la scène hollywoodienne (ne vous méprenez pas, j’ai adoré ce film), autant sur Babel, on oublie complétement les acteurs, on se prend vraiment au jeu et c’est bien là le souci, c’est qu’on ressort de là avec une sorte de mal-être….mais je regrette pas, c’est à voir absolument.

    PS: je viens de voir ton ps Zia, en effet, il est très mimi avec sa petite queue de cheval, mais comment se faisse que tu es pensé à moi?!!!!

  • Séance rattrapage pour ma part, je n’avais pas vu Babel, et finalement je l’ai vu, ainsi que 21 grammes. Ce que je peux en dire, c’est que Iñarritu est entré dans mon top ten des réalisateurs. J’ai bien aimé Babel, la réalisation est irréprochable et ce que je remarque surtout c’est qu’il est dans ces deux films au moins, entouré par des acteurs fabuleux.
    C’est vraiment un bon film, pas franchement réjouissant, mais ça m’a beaucoup plus.
    J’ai par contre préféré 21 grammes, je le trouve beaucoup plus vrai et intense que Babel. On se sent vraiment mal en voyant ce film. J’ai adoré!

Commentaires